Traité de botanique

Publié le par le cénacle

Voici plusieurs observations tirées du Traité de Botanique de Jans Vertepalme.


L’hysterio est une plante que l’on ne trouve que dans les Terres Veuves, le domaine des méduses. Des extraits secs de cette plante peuvent être utilisés pour générer chez un individu des troubles comportementaux. A l’usage, l’hysterio s’avère toxique. Les substances actives de la plante se concentrent dans les feuilles, longues d’un pouce, d’un vert profond.

La melancholia est une plante qui, à la floraison, donne de délicates fleurs mauves pâles, dont les pétales sont d’une extrême finesse. On les récolte très prudemment, car en été, un liquide suintant se répand sur la fleur, qui au contact de la peau peut provoquer des troubles. Cette liqueur est utilisé par les herboristes pour la composition de drogues puissantes.

L’hypnodon est une plante extrêmement rare, qui entre également dans la composition de drogues narcotiques. Elle ne donne pas de fleur : elle bourgeonne simplement au printemps, reste ainsi endormi tout l’été et se fane en automne.

Le jourdeuil est une fleur qui aime les terres Janréniennes : on en trouve facilement dans le domaine de Beaucieux. Elle passe pour lutter contre les effets soporifiques de certaines magies. Eclose, elle ressemble à une cloche d’un jaune très vif.


Publié dans Cadwällon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article